Galeries

Asmodée

Je poursuis mon aventure dans le mythe de Tobie. Je représente à présent l’opposé de Tobit, le diable Asmodée qui a pris possession de Sara, la future femme de Tobie fils.

Aquarelle 31×41 387

Tobit

Aquarelle 31×41 387

Je suis en train de travailler sur le mythe de Tobit et Tobie. Ce mythe biblique dans l’histoire du peuple hébreux m’a fascinée. Cette aventure a commencé lors d’une conférence de Marie-Laure Ruiz-Maugis à Saint Sernin au sujet d’un tableau. L’intrigue était lancée. Après ma lecture dans ma grande bible je me suis sentie enthousiaste parce que ce mythe parle d’exil, de paternité, de mariage et de virginité, de foi et de malédictions. Cette histoire est tellement riche! Elle peut parler à tous profondément. Je me suis sentie très proche du personnage du père aveugle. Le gardien de la foi et de la loi. Celui qui reste droit dans les tempêtes. Je crois que ce père-là a tellement manqué à ma vie que ce personnage est devenu comme un ami chaleureux. Je viens de le peindre. Cela m’a fait un bien fou.

Eolia Bayle et Mes valeurs

J’expose dans mes Ateliers en ce moment les tableaux d’une très belle jeune femme Eolia Bayle. J’ai choisi d’exposer son travail parce qu’elle ose dire sa souffrance avec beaucoup d’humour et de couleurs. Elle est drôle. Son moyen d’expression préféré est la peinture. Elle parle et raconte toute son histoire avec et par ses tableaux.
Elle relaye aussi mes valeurs féministes.
Les femmes trop longtemps sont restées dans les sphères du privé, dans l’ombre.
Pourtant elles peignent, sont musiciennes et plasticiennes, et comédiennes et metteuses en scène et autrices autant que les hommes.
Cette époque où elles n’avaient pas la parole est révolue !
Eolia compte bien faire valoir ses droits de peintre et moi de faire savoir au monde entier que les femmes sont des artistes autant que les hommes !
Venez observer ses œuvres le dimanche en accès libre ou sur rendez vous. Vous pouvez me joindre sur Facebook : Anne Claire Boshâ en message privé.