Chant

CHANT ET COACHING VOCAL

Depuis petite je chante. A 5 ans j’ai commencé à apprendre le piano.
Avec mes parents, en colonie, en chorale au conservatoire, je chante.
Et seule avec mon professeur, au conservatoire, Melle Warmé, j’apprends le piano. Elle est très sévère mais j’adore tellement jouer que sa sévérité ne me dérange pas plus que ça.
A mes 18 ans, je quitte le conservatoire pour aller vers le jazz, que j’apprends avec France Olivia, à nouveau du classique avec Mysette Bataillon, puis jazz avec Julio Laks et Heri Paredes.
Puis naissent mes enfants, deux garçons et une fille, et je ne joue plus que ce que je connais, 12 ans de grande pause dans mon parcours officiel. Mais le soir, je leur chantais des milliers de chansons, et aussi des improvisations venus d’un temps mystérieux.
Pour gagner de l’argent et subvenir aux besoins des miens, j’enseignais le français. En 2012, j’ai compris que je n’étais pas à la bonne place. Je voulais écrire, peindre et jouer du piano et j’enseignais les lettres. J’ai tout changé. J’ai écrit un livre Sur Un cheveu, exposé mes œuvres davantage et repris des études de musique, en chant jazz parce que c’est ce que j’aimais le mieux chanter. Au CIM, puis à l’IMEP, puis de nouveau au CIM, j’ai appris l’harmonie, le solfège, le rythme, les techniques vocales. Cet enseignement super complet n’a pas tout de suite fait de moi une bonne chanteuse parce que j’avais un trac faramineux qu’il m’a fallu combattre activement. J’ai suivi deux années de suite les stages de Marciac avec des Masterclass des meilleurs du jazz !
Je vais nommer tous les enseignants que j’ai eu en chant. Et l’importance qu’ils ont dans mon cœur et mon âme.

Madame Chovet au conservatoire du XVIIIème arrondissement. J’ai appris la Garde montante de Carmen, les chorales de Bach, la passion selon Saint Mathieu.

Je fus dans la chorale des grandes écoles pendant deux ans

Pascale Durand a réveillé ma grande envie de chanter quand j’enseignais le Français au lycée. Elle dirigeait notre chorale qui mêlait élèves et professeurs.

Valérie Hébey fut la première professeur de chant de ma reconversion définitive vers la musique et l’art.

Isabelle Carpentier au premier stage de Marciac, je croyais savoir chanter et découvrais que j’avais encore tellement de choses à apprendre, j’ai connu de grands moments bien difficiles et des instants de pure joie.

MinJung Lee fut d’une immense gentillesse et d’une grande fermeté pour rectifier tout ce que je chantais. Elle a descendu les morceaux d’une quinte ou d’une quarte, m’a appris à respirer, à donner du son, un son clair.

Cécile L Recchia m’a donné de la force et m’a appris à lutter contre mon trac lors de deux stages su Sunset Sunside

Sylvain Bellegarde m’a enseigné à l’Imep la reconnaissance des suites d’accords, a réveillé mon sens du déchiffrage appris au conservatoire.

Yasmine Lagh m’a appris à accepter mon corps de chanteuse au Cim de Narbonne

Emmanuel Pesnot a poursuivi mes connaissances de lutherie vocale lors d’un excellent stage avec Jean Jacques Fautoux

J’ai suivi un dernier stage avec Vanessa Hidden à Carcassonne avec Arts Vivants 11

Je continuerai à me former, la musique est comme une famille pour moi !

Chacun de ces enseignants fut un trésor pour la chanteuse et l’enseignante que je suis.

Je les remercie tous du fond du cœur.

Aujourd’hui, je rêve de vous transmettre tout ce qu’ils m’ont transmis dans mes cours !!!
Et de chanter avec mes différentes formations dans des milliers de salles et de lieux extraordinaires !

https://www.youtube.com/watch?v=SSTck5SCx3o
https://www.youtube.com/watch?v=sSokQNCTw_g

https://www.youtube.com/watch?v=I7gqHKzL1_U&t=2s

Mon dernier album :

https://boshasmusic.bandcamp.com/album/a-good-day

Je propose des cours de chant sur Internet en visio et dans la vraie vie à Espéraza. Je donne des stages de chant dans tous les lieux où il est confortable de chanter.

Une artiste, peintre, auteur, chanteuse