Archives du mot-clé aquarelle

Ma série des aquarelles musicales

Pour une exposition en novembre, je prépare une série d’aquarelles musicales en écoutant en boucle les disques des grands jazzmen and wemen du monde.
Chaque trait de ces tableaux obeit au rythme et à l’énergie des morceaux.

Voilà Amstrong

Voilà Miles Davis

kind of blue

Voilà Sidney Bechett

Voilà Billie Holiday

Voilà Satchmo, Amstrong encore

Voilà Cecil L Recchia

Aquarelle jaune et noire
I am Born

Voilà un souvenir de mon tournage de clip je joue Mizu et la vie

Voilà Bill Evans

Voilà Bill Frisell

Voilà Thelonious Monk

Voilà Mother Music

Toute la série pour un prochain livre

Je viens de travailler sur le mythe de Tobit de l’Ancien Testament de la Bible grecque, dit livre deutérocanonique. Cette histoire m’a fascinée. Je l’ai découverte dans une église incroyable d’un petit village de l’Aude. Ce mythe fut racontée par Marie Laure Ruiz Maugis, historienne de l’art, journaliste, poète et danseuse de Flamenco. Je fus captivée par cette histoire. Avec une association Arthémiss, nous avons décidé avec plusieurs femmes artistes d’oeuvrer sur le bouillonnement culturel et émotionnel créé par le mythe. Voilà ma contribution.

Voilà Tobit père aveugle et sans doute au sens propre, protégé par une foi totale.

Voilà Anna et Tobit père. Au moment où Tobit père plus pauvre qu’avant est aveuglé par les crottes d’un moineau. Juste au moment où Anna sa femme rentrait de sa mission, elle faisait de la couture peut être, un cadeau de client à la main, une chèvre, Tobit croit qu’elle a volé cette chèvre et lui intime l’ordre de la rendre. Elle se moque de cet homme qui a su donner mais ne sait pas recevoir… Il prie Dieu de mettre fin à ses jours… Mais Dieu ne veut pas de ce sort pour ce père aveugle…

Voilà Tobie fils qui porte à une lettre près le même nom que son père. Celui-ci est en chemin pour récupérer de l’argent que son père a prêté. Il est aidé d’un ange déguisé en compagnon de route. C’est Raphaël. Tobie capture un poisson qui voulait lui dévorer le pied. L’ange lui conseille de garder le foi le coeur et le fiel du poisson afin de soigner Sarra et Tobit père.

Sara

Voilà la belle Sarra que Tobie va rencontrer, fille de la famille de Tobit. Celle-ci est sous l’emprise d’un démon Asmodée qui tue ses maris le soir de la noce… Tobie fils brûle le foi et le coeur du poisson pour libérer Sarra du sort et faire fuir Asmodée…

Voilà Asmodée le démon, qui chose étrange est celui qui est à l’entrée de Rennes le Chateau juste à côté de chez moi…

Tobie et Sarra
Tobie et Sarra

Voilà les mariés de la fin de cette histoire… Sarra est libérée, Tobit père retrouve son argent et recouvre la vue, Tobie fils et Sarra se marient et rentrent retourver père et mère de l’un puis de l’autre…

Cette histoire parle d’exil, de foi, de mariage, d’amour, de guérison : Il est extrêmement riche !

Je vais faire un livre illustré qui sera disponible uniquement sur commande.
Chaque planche 31×41 500 les 7 3000

Je poursuis les aquarelles musicales

Inspirée par les plus grands musiciens de jazz, je peins au rythme des morceaux. Je suis moi-même musicienne et je pose mes traits avec le swing ressenti sur ma feuille de papier torchon.

Voilà Kind of blue, inspirée par Miles Davis

kind of blue

107×77 705 euros

Et voilà une aquarelle inspirée par les morceaux de Duke Ellington et Louis Amstrong

102×67 sold