Archives pour la catégorie Pinceau

aquarelles

Exposition à l’abbaye de Saint Papoul jusqu’au 4 juin

Une abbaye garde cette douceur des lieux de prières longtemps. Quand on entre dans un cloître, on ressent cette paix et cette douceur. L’abbaye de Saint Papoul peuplée des créatures du maître de Cabestany offre cette lumière intérieure puissante.
Hier lors du vernissage la joie du maire, de Renée de l’association culturelle, d’Amandine qui s’occupe de ce lieu magique, la joie de Zazar, l’artiste présidente de notre association, toutes ces joies étaient contagieuses et merveilleuses !!!
J’expose trois oeuvres en extérieur avec Caty Gaïo, Nathalie Grangis, Micham, et Zazar !

Toute la série pour un prochain livre

Je viens de travailler sur le mythe de Tobit de l’Ancien Testament de la Bible grecque, dit livre deutérocanonique. Cette histoire m’a fascinée. Je l’ai découverte dans une église incroyable d’un petit village de l’Aude. Ce mythe fut racontée par Marie Laure Ruiz Maugis, historienne de l’art, journaliste, poète et danseuse de Flamenco. Je fus captivée par cette histoire. Avec une association Arthémiss, nous avons décidé avec plusieurs femmes artistes d’oeuvrer sur le bouillonnement culturel et émotionnel créé par le mythe. Voilà ma contribution.

Voilà Tobit père aveugle et sans doute au sens propre, protégé par une foi totale.

Voilà Anna et Tobit père. Au moment où Tobit père plus pauvre qu’avant est aveuglé par les crottes d’un moineau. Juste au moment où Anna sa femme rentrait de sa mission, elle faisait de la couture peut être, un cadeau de client à la main, une chèvre, Tobit croit qu’elle a volé cette chèvre et lui intime l’ordre de la rendre. Elle se moque de cet homme qui a su donner mais ne sait pas recevoir… Il prie Dieu de mettre fin à ses jours… Mais Dieu ne veut pas de ce sort pour ce père aveugle…

Voilà Tobie fils qui porte à une lettre près le même nom que son père. Celui-ci est en chemin pour récupérer de l’argent que son père a prêté. Il est aidé d’un ange déguisé en compagnon de route. C’est Raphaël. Tobie capture un poisson qui voulait lui dévorer le pied. L’ange lui conseille de garder le foi le coeur et le fiel du poisson afin de soigner Sarra et Tobit père.

Sara

Voilà la belle Sarra que Tobie va rencontrer, fille de la famille de Tobit. Celle-ci est sous l’emprise d’un démon Asmodée qui tue ses maris le soir de la noce… Tobie fils brûle le foi et le coeur du poisson pour libérer Sarra du sort et faire fuir Asmodée…

Voilà Asmodée le démon, qui chose étrange est celui qui est à l’entrée de Rennes le Chateau juste à côté de chez moi…

Tobie et Sarra
Tobie et Sarra

Voilà les mariés de la fin de cette histoire… Sarra est libérée, Tobit père retrouve son argent et recouvre la vue, Tobie fils et Sarra se marient et rentrent retourver père et mère de l’un puis de l’autre…

Cette histoire parle d’exil, de foi, de mariage, d’amour, de guérison : Il est extrêmement riche !

Je vais faire un livre illustré qui sera disponible uniquement sur commande.
Chaque planche 31×41 500 les 7 3000

Mes interviews

Plusieurs interviews éclairent sur l’artiste que je suis. Ma préférée est celle de Marie Laure Ruiz Maugis. Malgré un bémol. Mon morceau Mizu et la vie n’est pas sur deux accords mais quatre.

Piano
Piano à Narbonne Scène Nationale

Celle de Frede Malis : https://soundcloud.com/search?q=interview%20anne%20claire%20bosh%C3%A2

Celle de Fabien Delplace : https://www.youtube.com/watch?v=ajoTZ6BHT_M&lc=UgxGO0DeMatcC8lfh-l4AaABAg.9FjqSUU-C4B9YHiR81t7Xz

Celle de Marie Laure Ruiz Maugis : « >

Celle de Lakhdar Nehari : « >

Piano
Piano à Narbonne Scène Nationale

Raphaël et Tobie fils

Je suis ravie de poursuivre mon aventure dans cet extraordinaire histoire de Tobie de l’Ancien testament.
Les personnages de Raphaël et Tobie fils ont fait retomber la bizarre exaltation d’avoir peint Asmodée, le diable. J’avais besoin de la paix de Raphaël. De son calme.

Aquarelle 31×41 500

Asmodée

Je poursuis mon aventure dans le mythe de Tobie. Je représente à présent l’opposé de Tobit, le diable Asmodée qui a pris possession de Sara, la future femme de Tobie fils.

Aquarelle 31×41 387

Tobit

Aquarelle 31×41 387

Je suis en train de travailler sur le mythe de Tobit et Tobie. Ce mythe biblique dans l’histoire du peuple hébreux m’a fascinée. Cette aventure a commencé lors d’une conférence de Marie-Laure Ruiz-Maugis à Saint Sernin au sujet d’un tableau. L’intrigue était lancée. Après ma lecture dans ma grande bible je me suis sentie enthousiaste parce que ce mythe parle d’exil, de paternité, de mariage et de virginité, de foi et de malédictions. Cette histoire est tellement riche! Elle peut parler à tous profondément. Je me suis sentie très proche du personnage du père aveugle. Le gardien de la foi et de la loi. Celui qui reste droit dans les tempêtes. Je crois que ce père-là a tellement manqué à ma vie que ce personnage est devenu comme un ami chaleureux. Je viens de le peindre. Cela m’a fait un bien fou.