Archives pour la catégorie Collages

Mon expo à l’Espace Cathare de Quillan

https://www.facebook.com/events/1011070559290542/

Le vernissage sera le vendredi 27 mars 2020.

Ce fut une étrange histoire pour moi… J’ai d’abord été accrocher mes bulles et par couleur avec et sans cadre. J’avais enfin trouvé un système pour accrocher sans cadre et j’étais hyper fière de moi… Mais la direction de ce lieu a voulu que je retire tous les tableaux non encadrés, selon le monsieur dont je tairais le nom, les tableaux non encadrés faisaient « Ni fait, ni à faire.. ». « …pas joli » envoyé par texto… confirmé oralement…

Alors du coup j’ai retiré les non encadrés que j’ai tous remplacés par des tableaux beaucoup plus anciens qui ne répondent pas vraiment à ma façon du moment…. Mais la loi est la loi… N’est ce pas ?

 

Nouvelle exposition mes collages et aquarelles bleus

A partir du 4 août pour les touristes et les audois présents dans la région, j’expose aux Ateliers d’Espé 11 rue Pasteur à Espéraza mes collages et mes aquarelles bleus….

Le jour du vernissage, Ariane Triconnet vient jouer ses compositions au chant et à la guitare. Dimanche 4 août à 17h.

Ravie de cette quatrième exposition aux Ateliers. En septembre nous accueillerons Sophie Marie Gabrielle et ensuite Nathalie Grangis.

Le succès arrive
Collage bleu et vert manifeste pour ma chance enfin survenue dans ma vie
pluie pluie pluie
méditation autour de la pluie
Bulles ou cellules ou méduses bleues

 

Mon travail plastique se poursuit

Voilà un aquarelle que je viens de réaliser en accord avec la pluie qui tombait. Je suis partie d’un dessin géométrique puis je suis repartie sur mes bulles, ensuite la pluie a lavé mes bulles et les a transformées….

 

Voilà le collage qui a suivi sur le thème du bain. Les mots disent : « Chut elle prend son bain… Laissez la prendre son bain… »

 

J’apprivoise ma solitude en ce moment…

Collages et musique

collage bleu terre feu mise en abîme
De l’âne foncé à l’âne clair

Je viens de passer deux ans intenses et intensifs de musique jazz. Dans deux grandes écoles de jazz, le CIM la plus ancienne école de musiques actuelles de Paris, et l’IMEP, toute jeune école mais déjà très très cotée. J’ai fait des progrès faramineux en harmonie, en rythme et en déchiffrage. Malgré l’impression que je laisse peut être à certains professeurs. Je suis mère seule de trois enfants dont deux garçons particuliers qui ont décrété que l’école classique n’était pas pour eux. J’ai travaillé comme  une brute avec le temps minuscule qui m’était imparti au regard de toutes les tâches qui incombent à une mère. La plupart des professeurs étant des hommes, pas un seul n’a eu conscience de ce que cela implique vraiment. Je prépare une étude détaillée et comparative de ces deux écoles que je publierai bientôt. Merci à tous mes enseignants même à ceux qui n’ont pas fait  effort pour comprendre cette situation sportive ! J’apprends de tous et de toutes les situations . J’ai adoré mes années de rattrapage estudiantin. Quel bonheur.  Merci à Min Jung Lee Léger et François Fichu, les meilleurs de mes professeurs ! Pour moi.

Maintenant, je dois travailler. Enfin écrire, peindre, exposer, préparer mes concerts et mon déménagement !

En attendant je publie un de mes collages récents que je n’ai pas encore mis ici.

A très bientôt.